Une collection qui en dit long : Vue 9 par Anong Migwans Beam

Beaverbrook Art Gallery16 Octobre, 20160 Commentaires

L’œuvre Vue 9 est l’un de 63 monotypes d’Anong Migwans Beam (Canadienne, née en 1980) de la série 63 vues du mont Dreamers Rock. Anong Migwans Beam est une artiste contemporaine multidisciplinaire autochtone qui vit et travaille dans la région de Manitoulin en Ontario. Les œuvres de cette série captent la vision que se fait Beam du mont Dreamers Rock près de sa demeure, et ce, du point de vue spirituel et de celui de la couleur. De plus, le titre de la série, les coups de pinceau calligraphiques et l’inclusion de sceaux d’artistes de l’estampe asiatiques font allusion aux merveilleuses suites de voyage en incunable xylographique d’Ando Hiroshige (1797-1858), plus particulièrement à deux de ses œuvres les plus notables, 36 vues du mont Fuji et Les 53 stations du Tokaido.

Les œuvres de cette série sont une réflexion profonde sur le pouvoir spirituel vital de l’île Manitoulin, de ses lacs, de ses chutes, de ses montagnes et de ses ciels. Le mont Dreamers Rock est un point de repère géographique important près de l’île Manitoulin en Ontario. « C’est un endroit près de chez moi qui revêt une grande importance spirituelle chez les Anishnaabes de Manitoulin et des environs. », fait remarquer Beam. Elle ajoute que « c’est un endroit au sommet d’une montagne où les gens se rendent depuis des millénaires pour jeûner et recevoir une orientation spirituelle. » Les œuvres de cette série sont des paysages de rêves. Davantage inventives que représentatives, elles se délectent dans la pure joie de l’exploration de la forme et de la couleur.

La création de cette série a été une expérience incroyable pour Anong Beam. Bien qu’elle soit une artiste active depuis plus de 14 ans et qu’elle ait travaillé avec toute une gamme de techniques photographiques et de techniques de l’estampe, la création de 63 vues du mont Dreamers Rock a marqué sa première collaboration avec Gordan Novak, maître de l’estampe de la Saskatchewan. Au début des années 2000, Gordan Novak a travaillé avec le père d’Anong, Carl Beam et a gagné une compétition d’estampe. Anong remarque qu’elle avait « toujours voulu travailler avec Gordan et que c’était la première fois qu’elle avait la chance de le faire. Nous avons souvent collaboré depuis, et c’est toujours une expérience qui me fait grandir que de travailler avec Gordan sur un projet. » Dans leur discipline, les artistes de l’estampe font généralement de multiples copies identiques d’une image. Le processus du monotype, cependant, fait usage de tous les outils et techniques de l’estampe pour créer une seule œuvre d’art unique. Dans cette série, ils se servent répétitivement de certaines images et les transforment pour en créer soixante-trois ayant un fil conducteur tout en étant différentes.

Anong Beam a vécu, étudié et exposé ses œuvres partout au Canada et aux États Unis. Elle a une carrière en plein essor. Elle a d’ailleurs été invitée à participer à des résidences d’artiste internationales et aux expositions qui en découlent. Depuis le début de ses quatorze années de pratique artistique, elle a déjà eu six expositions solos et a exposé ses œuvres dans plus de 40 expositions de groupe dans de prestigieuses galeries d’art commerciales et publiques internationales. Ses œuvres ont fait l’objet d’une exposition solo à la Galerie d’art de Sudbury, qui était accompagnée d’un catalogue comprenant un essai de Tom Smart, un ancien et distingué conservateur de la Galerie d’art Beaverbrook. Dernièrement, la Fédération des enseignants du primaire de l’Ontario a produit un documentaire vidéo intitulé Anong Beam : la vie en peinture en tant que ressource pour les élèves.

Vous pourrez admirer les 63 monotypes de cette série dans l’exposition Anong Migwans Beam : 63 vues du mont Dreamers Rock qui sera lancée le 22 octobre 2016 à la Galerie d’art Beaverbrook. Anong Beam se rendra aussi à la Galerie pour présenter une causerie portant sur ses œuvres et sa vie en tant qu’artiste le 22 octobre à 15 h. Cette conférence est gratuite et ouverte au grand public.

Galerie de photos

Commentaires
Laisser un commentaire