Une collection qui en dit long: La Collection de porcelaine anglaise Lucile Pillow

Beaverbrook Art Gallery24 Novembre, 20170 Commentaires

La Collection de porcelaine anglaise Lucile Pillow a été cédée à la Galerie d’art Beaverbrook en 1959 par Lucile (Mme Howard) Pillow, protectrice des arts, amie de Lord Beaverbrook, et membre fondatrice du premier conseil d’administration de la Galerie. Toute la vaiselle et toutes les figures de la collection peuvent être désignées sous le nom de « porcelaine » ou de « china » (en anglais). En effet, ces deux mots sont souvent utilisés de manière interchangeable. « Porcelaine » est dérivé du terme italien porcellana et se réfère au matériau qui compose la porcelaine, et « china » provient de la région où la porcelaine a été inventée.

Les pièces de cette collection ont été fabriquées entre 1743 et 1840, une période souvent désignée comme étant l’ « âge d’or » de la porcelaine anglaise. Elles comprennent des théières, des tasses à thé, des tasses à café, des saucières, des beurriers, des assiettes festonnées, des corbeilles ajourées, des terrines ornées, des urnes et des figures dansantes. Ils proviennent d’usines de fabrication dont les noms sont familiers : Chelsea, Derby, Worcester, Wedgwood, et Coalport.

Vous pouvez trouver la Collection de porcelaine anglaise Lucile Pillow dans l’Aile Internationale nouvellement rénovée de la Galerie d’art Beaverbrook. Arrêtez-y pendant votre prochaine visite!

--

Une collection qui en dit long est une série occasionnelle de courtes réflexions sur des œuvres de la collection permanente de la Galerie d’art Beaverbrook. Nous souhaitons partager certains des trésors qui sont dans l’édifice (et en montre) avec nos invités et notre collectivité, et vous faire part de ce qui, selon nous, les rend si intéressants. Nous espérons que vous serez du même avis.

Galerie de photos

Commentaires
Laisser un commentaire