Une collection qui en dit long : Danser avec Ché

Beaverbrook Art Gallery5 Février, 20170 Commentaires

Barbara Astman (américaine/canadienne, née en 1950) est une des photographes phares du Canada. L’œuvre Danser avec le Ché triptyque no17 est de la série Danser avec le Ché de Barbara Astman, qui compte parmi ses entreprises artistiques récentes les plus populaires.

Elle a commencé cette série au début des années 2000, à son retour de Cuba, où elle a été frappée par les innombrables images à l’effigie de Che Guevara, révolutionnaire du 20e siècle. À Cuba et ailleurs, différents groupes et personnes se sont approprié le portrait emblématique de Che Guevara en tant que symbole d’identité politique d’extrême gauche et de rébellion. Dans la série Danser avec le Ché, Astman aborde les questions de l’appropriation et de la marchandisation de l’imagerie politique sous plusieurs facettes.

--

Une collection qui en dit long est une nouvelle série occasionnelle de courtes réflexions sur des œuvres de la collection permanente de la Galerie d’art Beaverbrook. Nous souhaitons partager certains des trésors qui sont dans l’édifice (et en montre) avec nos invités et notre collectivité, et vous faire part de ce qui, selon nous, les rend si intéressants. Nous espérons que vous serez du même avis.

Galerie de photos

Commentaires
Laisser un commentaire