La Galerie lance le troisième numéro de sa revue mettant en vedette l’art contemporain en Atlantique

Beaverbrook Art Gallery22 Novembre, 20160 Commentaires

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

La Galerie d’art Beaverbrook lance le troisième numéro de sa revue mettant en vedette l’art contemporain en Atlantique

Fredericton (Nouveau-Brunswick), le 22 novembre 2016 -- La Galerie d’art Beaverbrook lancera son prochain numéro de BILLIE : Undercurrents in Atlantic Canadian Visual Culture le 8 décembre 2016 à 17 h. La revue primée à publication bisannuelle examine des thèmes de l’art contemporain canadien de la région atlantique. Ce numéro s’éloigne de la tendance dominante de l’art contemporain pour explorer « l’art marginal ». BILLIE est en vente à la Boutique de la Galerie, dans des points de vente partout dans la région et partout au Canada par l’entremise de Magazines Canada. La revue BILLIE est publiée grâce à l’appui de la famille McCain, de la Fondation Harrison McCain et de la Fondation McCain.

Dans ce troisième numéro intitulé Le numéro de l’art marginal, artistes et collaborateurs canadiens de la région atlantique examinent des œuvres d’art, des concepts et des approches hors normes. Cet « art marginal » peut être le travail d’artistes autodidactes ou des gens qui sont à l’extérieur de la culture dominante du point de vue social.

La catégorie de l’art marginal évolue constamment dans la région atlantique pour inclure, par exemple, l’art populaire de la Nouvelle-Écosse et l’œuvre de Valmond LeBouthillier, Néo-Brunswickois reconnu coupable de meurtre par deux fois et devenu artiste. « L’ironie », selon le directeur général et conservateur en chef de la Galerie d’art Beaverbrook, Terry Graff, « c’est que dès que cet art marginal devient un produit recherché, on l’accepte de plus en plus et il est promu par le courant dominant. »

Selon Terry Graff, par ce numéro, la Galerie « compte donner une reconnaissance à ces artistes qui pourraient être vus comme marginaux quant au courant dominant, et discuter de leur incidence sur le monde artistique dans la région atlantique et ailleurs. On y discute aussi de l’utilité de cette étiquette. »

Ce numéro présente des articles signés David Liss et Virgil Hammock qui discutent de l’effet, de la valeur et de l’utilité pour la région atlantique de la catégorisation d’œuvres en tant qu’art marginal. On y lira aussi les articles de Craig Francis Power qui traite de Harry Sullivan, artiste populaire terre-neuvien; d’Erin Beth Langille sur l’art populaire de la région; de Dale Sheppard qui examine la transformation personnelle et artistique de John Devlin et ses dessins utopiques; de Chris Huntington et de Charlotte McGill qui mettent l’accent sur les peintures de Valmond LeBouthillier, ainsi qu’une entrevue que la directrice rédactrice en chef, Cheryl Bell, a menée avec Erin Morton, Ph. D. sur son livre qui sera publié prochainement, For Folk’s Sake. Finalement, le numéro se termine par la documentation de quatre musées originaux excentriques trouvés sur le bord de routes des Maritimes, soit abandonnés, soit menacés de disparaître.

Ce prochain numéro de BILLIE : Undercurrents in Atlantic Canadian Visual Culture sera en vente le 8 décembre 2016 à la Galerie d’art Beaverbrook et à d’autres points de vente. Pour savoir comment s’abonner à la revue ou comment contribuer à de prochains numéros, veuillez nous écrire à billie@beaverbrookartgallery.org.

###

À propos de BILLIE :

BILLIE: Undercurrents in Atlantic Canadian Visual Culture a été lancée en automne 2015, en parallèle au renouvellement de l’Exposition Marion McCain d’art contemporain de la région atlantique. La revue BILLIE, ainsi nommée d’après le surnom de la regrettée Marion McCain, explore ce qui gît sous la surface de l’art contemporain de la région atlantique ainsi que les récits divers et complexes qui émergent des histoires, des peuples et des paysages particuliers de cette région. La revue BILLIE est publiée grâce à l’appui de la famille McCain, de la Fondation Harrison McCain et de la Fondation McCain.

À propos de la Galerie d’art Beaverbrook

La Galerie d’art Beaverbrook a été fondée par lord Beaverbrook le 16 septembre 1959. La Galerie est reconnue à l’échelle internationale pour sa collection d’art de la région atlantique, du Canada, de la Grande-Bretagne et d’ailleurs. La Galerie d’art Beaverbrook « enrichit la vie par l’art ». En tant que galerie officielle du Nouveau-Brunswick, l’une des galeries canadiennes de premier rang et l’un des trésors culturels les plus importants au Canada, elle a pour mission de « réunir l’art et la communauté dans un environnement culturel dynamique attaché aux normes les plus élevées en matière d’expositions, de programmation, d’éducation et de bonne administration.

The Beaverbrook Art Gallery enriches life through art.
La Galerie d’art Beaverbrook enrichit la vie par l’art.

Contact avec les médias
Jeremy Elder-Jubelin
Directeur des communications et des services à l’accueil
Galerie d’art Beaverbrook
703, rue Queen, C. P. 605
Fredericton (Nouveau-Brunswick)  E3E 5A6
Téléphone : 506 458-2039
Courriel : visitorservices@beaverbrookartgallery.org   
Télécopieur : 506 458-2028
www.beaverbrookartgallery.org

Galerie de photos

Commentaires
Laisser un commentaire