La Galerie d’art Beaverbrook portera le flambeau de York Wilson

Beaverbrook Art Gallery7 Février, 20170 Commentaires

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

La Galerie d'art Beaverbrook portera le flambeau de York Wilson

La Fondation York Wilson pour les arts visuels et la Galerie d'art Beaverbrook dévoilent l'avenir de l'Archive York Wilson.

Fredericton (Nouveau Brunswick), le 7 février 2017 -- La Galerie d’art Beaverbrook est fière d’annoncer un don exceptionnel de la Fondation York Wilson pour les arts visuels. Le don, qui comprend plus de 850 œuvres d’art, de l’appui financier et des archives numériques des œuvres de l’artiste, représente la collection la plus grande des œuvres de York Wilson.

La Fondation York Wilson, qui a pour but d’encourager la conscientisation et l’intérêt du public envers l’héritage artistique de Ronald York Wilson, a déjà donné plus de 600 œuvres d’art à des établissements partout au Canada. Ce tout dernier don fait partie d’un transfert de possessions à grande échelle des œuvres d’art ainsi que des archives numériques de l’entière collection de Wilson. Cet ajout à la collection permanente de la Galerie représente l’artiste canadien célèbre ainsi que sa carrière entière. Il s’agit du don le plus important de la Fondation à ce jour, et l’un des deux seuls à l’est de l’Ontario. De plus, la Fondation s’est engagée à fournir un appui financier de 260 000 $.

« À la Galerie d’art Beaverbrook, nous nous consacrons à la création d’une collection exceptionnelle qui représente les œuvres d’artistes ayant fait d’importantes réalisations artistiques et ayant joué un rôle de chef de file dans le développement de l’art canadien », affirme le directeur général de la Galerie d’art Beaverbrook, Terry Graff. « Nous savons donc gré à la Fondation York Wilson pour les arts visuels de ce don généreux et remarquable. Cette collection d’études représente un ajout majeur à notre collection canadienne et elle permettra à la Galerie non seulement de célébrer et de montrer les réalisations artistiques de Wilson, mais aussi de situer son œuvre dans le contexte des autres artistes de son époque actifs sur la scène canadienne et internationale. »

Le conservateur en chef de la Galerie d’art Beaverbrook, Jeffrey Spalding, ajoute que : « La Galerie d’art Beaverbrook est choyée de se voir confier l’héritage de cette importante collection de l’œuvre de toute une vie de York Wilson. Des années 1950 aux années 1970, Wilson était le parfait exemple de l’artiste moderniste progressiste. Dans son œuvre, il a couvert une gamme incroyablement vaste d’explorations créatives, de l’art figuratif à l’art abstrait. Il a influencé des générations d’artistes en émergence qui l’ont étudié. »

Ronald York Wilson (1907-1984) est né à Toronto où a étudié deux ans en arts visuels et commencé une carrière en tant qu’artiste commercial. Son expérience de travail auprès de membres du Groupe des sept a eu une influence profonde sur son style et ses techniques, et l’a finalement convaincu de se lancer en tant qu’artiste indépendant. Wilson a parcouru le monde entier afin de découvrir des sujets et des thèmes pour son art. Ses œuvres se trouvent dans des galeries publiques importantes de par le monde, notamment au Musée des beaux-arts du Canada et à l’Uffizi en Italie. York Wilson est vénéré pour ses murales de taille monumentale en montre en permanence au Centre O’Keefe, à l’édifice d’Imperial Oil et à celui de Bell Canada.

La Fondation York Wilson pour les arts visuels se consacre à maintenir cet héritage artistique ainsi qu’à donner accès au corpus de Wilson pour l’investissement et l’éducation du public. Elle a été fondée en 2011, et s’efforce depuis de donner des centaines d’œuvres de l’artiste, et d’entretenir une ressource centrale de documents de recherche sur l’artiste, y compris des images d’œuvres, des vidéos et de la recherche et des textes sur l’artiste.

« Le conseil d’administration de la Fondation York Wilson pour les arts visuels tient à exprimer à quel point il est heureux de voir qu’une grande collection des œuvres de York Wilson a trouvé foyer à la Galerie d’art Beaverbrook. Ainsi, en tant que collection, elle pourra conserver l’esprit, la pensée et le temps de l’histoire de l’art dans lesquels les œuvres ont été créées. »

Le personnel de la Galerie d’art Beaverbrook a bien hâte de terminer l’acquisition de cette collection énorme et significative dans un proche avenir, et de poursuivre les objectifs de la Fondation York Wilson pour les arts visuels, soit de conserver l’héritage de cet artiste canadien influent.

 

###

À propos de la Galerie d’art Beaverbrook

La Galerie d’art Beaverbrook a été fondée par lord Beaverbrook le 16 septembre 1959. La Galerie est reconnue à l’échelle internationale pour sa collection d’art de la région atlantique, du Canada, de la Grande-Bretagne et d’ailleurs. La Galerie d’art Beaverbrook « enrichit la vie par l’art ». En tant que galerie officielle du Nouveau-Brunswick, l’une des galeries canadiennes de premier rang et l’un des trésors culturels les plus importants au Canada, elle a pour mission de « réunir l’art et la communauté dans un environnement culturel dynamique attaché aux normes les plus élevées en matière d’expositions, de programmation, d’éducation et de bonne administration.

The Beaverbrook Art Gallery enriches life through art.
La Galerie d’art Beaverbrook enrichit la vie par l’art.

Contact avec les médias
Jeremy Elder-Jubelin
Directeur des communications et des services à l’accueil
Galerie d’art Beaverbrook
703, rue Queen, C. P. 605
Fredericton (Nouveau-Brunswick)  E3E 5A6
Téléphone : 506 458-2039
Courriel : visitorservices@beaverbrookartgallery.org   
Télécopieur : 506 458-2028
www.beaverbrookartgallery.org

Correction le 17 février 2017 : Modification de texte pour enlever les mots inclus en erreur « pour les programmes » dans la phrase : « Le don, qui comprend plus de 850 œuvres d’art, de l’appui financier pour les programmes et des archives numériques des œuvres de l’artiste, représente la collection la plus grande des œuvres de York Wilson. » Nous regrettons l’erreur.

Commentaires
Laisser un commentaire