Communiqué de presse: La Galerie marque le 150e anniversaire de la Confédération canadiennec

Beaverbrook Art Gallery20 Avril, 20170 Commentaires

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

La Galerie marque le 150e anniversaire de la Confédération canadienne par une exposition qui célèbre le patrimoine riche et diversifié des arts visuels.

Fredericton (Nouveau-Brunswick), le 20 avril 2017 -- Pour lancer sa célébration du sesquicentenaire du Canada, la Galerie d’art Beaverbrook présentera une exposition commémorative d’envergure. L’exposition Mosaïque canadienne : célébrons 150 ans d’art puisé dans la collection permanente remplira de multiples salles et mettra en lumière divers types d’art canadien. Le public est cordialement invité à assister au vernissage de la nouvelle exposition à la Galerie d’art Beaverbrook le samedi 29 avril 2017 à 17 h.

En honneur du 150e anniversaire de la Confédération, le conservateur en chef, Jeffrey Spalding, remplira cinq salles d’exposition afin d’encourager les visiteurs à explorer l’évolution de l’art canadien par l’entremise de la collection permanente de la Galerie d’art Beaverbrook. Les différents espaces d’exposition mettront l’accent sur différentes périodes de l’art canadien — art historique, moderne et contemporain — ainsi que sur l’art de la région atlantique du Canada.

« Au fil de ses quelque six décennies d’histoire, affirme-t-il, la Galerie a acquis des œuvres offrant un superbe aperçu des principaux artistes qu’on associe au Canada. » Mosaïque canadienne présentera certaines des œuvres les plus admirées de la collection, créées au fil des décennies : Cornelius Krieghoff, Paul Kane, J. W. Morrice, Emily Carr, David Milne, Lawren Harris, Tom Thomson, Jean-Paul Riopelle, Paul-Émile Borduas, Alex Colville, Mary Pratt, Jack Humphrey, Molly Bobak, Carl Beam et bien d’autres. Une œuvre récemment donnée à la Galerie, et particulièrement à propos, sera dévoilée le jour du vernissage : le portrait en sculpture de sir George-Étienne Cartier, co-premier ministre de la Province du Canada et l’un des Pères de la Confédération.

Par ce projet, Spalding souhaitait transmettre un message d’amour à la population canadienne à l’occasion de son 150e anniversaire. « Notre présentation est une mosaïque d’une multitude d’approches, d’idées et de sentiments caractérisés par l’art canadien d’un océan à l’autre et au fil des décennies, renchérit-il. J’ose espérer que les œuvres de cette exposition sauront inspirer les visiteurs. »

Il précise toutefois qu’« il serait impossible de se servir de ce projet pour tracer un portrait de l’art produit au pays. Le Canada est trop immense : notre situation démographique et nos différences culturelles, ethniques et géographiques sont trop vastes. Nous oublierions invariablement quelqu’un ou quelque chose. Après tout, une mosaïque est composée de fragments provenant d’autres objets »

Mosaïque canadienne sera en montre tout l’été, jusqu’au 10 septembre, ce qui donnera l’occasion aux visiteurs du Nouveau Brunswick et d’ailleurs de l’intégrer à leur célébration du 150e anniversaire du Canada.

Par l’exposition Célébrons le retour des Chefs-d’œuvre — pièces choisies de la collection internationale, la Galerie d’art Beaverbrook invite les visiteurs à explorer une autre facette de sa collection. Bien qu’elles n’aient pas été créées par des artistes canadiens, ces œuvres font tout autant partie d’un récit canadien grâce à leur historique et à leur lien à lord Beaverbrook.

Commentaires
Laisser un commentaire