Cet automne, deux nouvelles expositions mettent en lumière les artistes de guerre canadiens à la Gal

Beaverbrook Art Gallery8 Septembre, 20160 Commentaires

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
Cet automne, deux nouvelles expositions mettent en lumière les artistes de guerre canadiens à la Galerie d’art Beaverbrook

Fredericton, N. B., le 8 septembre 2016 — De nouvelles expositions seront inaugurées le 16 septembre pour lancer le premier volet de la saison automnale de la Galerie d’art Beaverbrook. Le public est cordialement invité au vernissage à la Galerie d’art Beaverbrook le vendredi 16 septembre 2016 à 18 h. Ce soir-là, deux expositions mettant toutes deux l’accent sur l’expérience de guerre contemporaine et historique mettent en lumière le portrait, le paysage ainsi que l’imagerie de la guerre.

La Première Guerre mondiale a marqué un tournant dans l’histoire du Canada. Pour en souligner le centenaire, la Galerie d’art Beaverbrook est fière de présenter Témoin – Art canadien de la Première Guerre mondiale, une exposition itinérante du Musée canadien de la guerre qui prendra l’affiche à Fredericton, N.-B. Commanditée par le Groupe Banque TD, commanditaire présentateur national, cette exposition particulièrement évocatrice offre aux Canadiennes et aux Canadiens l’occasion d’admirer des tableaux et des dessins jamais montrés – par des artistes de guerre officiels et par des soldats dans les tranchées – et de voir comment l’art a servi, il y a 100 ans, à documenter des expériences en temps de guerre et à les présenter aux familles et au grand public. Hormis quelques-unes, les œuvres présentées dans Témoin sont tirées de la Collection Beaverbrook d’art militaire du Musée de la guerre.

« En tant que principal musée d'histoire militaire du Canada, nous sommes dans une position unique pour raconter les nombreuses histoires de la Première Guerre mondiale, affirme Stephen Quick, directeur général du Musée canadien de la guerre. La Collection Beaverbrook d'art militaire constitue un patrimoine en images de la Première Guerre mondiale et la plupart des œuvres présentées dans cette exposition mettent en lumière les conséquences de la guerre sur les individus et le pays. »

« Nous sommes particulièrement fiers d’accueillir cette exposition remarquable qui offre un aperçu unique de l’expérience canadienne pendant la Première Guerre mondiale », affirme le directeur général et conservateur en chef de la Galerie d’art Beaverbrook, Terry Graff. « La Galerie d’art Beaverbrook est bien sûr naturellement liée au Musée canadien de la guerre par son fondateur, lord Beaverbrook, qui a aussi établi le Fonds des souvenirs de guerre canadiens (FSGC) en 1916 pour retenir les services d’artistes de guerre officiels pour peindre les efforts de guerre canadiens. » Comme l’a déclaré lord Beaverbrook « seules des peintures pouvaient rendre compte de manière permanente et vitale les grands actes de la nation canadienne pendant la guerre afin de les conserver pour la postérité. »

Aux côtés de cette présentation historique se tiendra une exposition d’œuvres contemporaines de l’artiste Allan Harding MacKay dans Allan Harding MacKay : artiste de guerre, portraitiste et paysagiste – Célébration des dons de l’artiste. En montre, une sélection d’œuvres mettant en lumière trois domaines de l’œuvre de l’artiste : les portraits, les paysages nocturnes et les images de l’art de guerre. Les œuvres de l’exposition sont tirées des 160 œuvres que l’artiste a données à la Galerie d’art Beaverbrook, un don que la Galerie est fière de recevoir et heureuse de pouvoir présenter aux visiteurs.

Depuis 1993, l’expérience de guerre de MacKay en Somalie occupe une place importante dans sa pratique artistique, et, dans sa série Somalie jaune, il a produit des vidéos, des dessins, des peintures, des collages et des estampes primés présentés dans des expositions et collectionnées par des musées partout au pays. En juillet 2002, l’artiste a participé à un projet du Programme d’artistes des Forces canadiennes en tant qu’artiste de guerre avec l’opération Apollo en Afghanistan.

« Les visiteurs trouveront son style unique intriguant », affirme le conservateur principal de la Galerie, Jeffrey Spalding. « Il se sert d’un mélange unique de photographie et d’éléments peints à la main pour créer des œuvres d’art évocatrices et sensibles, que ce soit dans ses portraits de femmes intimes et désarmants, dans ses paysages nocturnes remplis d’ambiance ou dans ses souvenirs de conflits armés. L’œuvre de MacKay nous enchante par sa compassion, sa tendresse et son empathie. Selon moi, sa vidéo, Somalie jaune est l’égale contemporaine et poignante du chef-d’œuvre émouvant de Frederick Varley de la Première Guerre mondiale présenté simultanément dans Témoin. »

MacKay est un pilier de la communauté artistique du Canada. En plus d’avoir vu ses œuvres acquises par de nombreuses collections, il a été artiste en résidence et artiste invité dans plusieurs établissements et a travaillé de nombreuses années comme directeur de galerie, conservateur et administrateur respecté dans le domaine des arts.

En parallèle à ces expositions, la Galerie d’art Beaverbrook a le plaisir de présenter une série stimulante liée aux thèmes des œuvres en montre. Le 17 septembre à 15 h, Allan Harding MacKay discutera de son point de vue sur l’art et la vie, et, le dimanche 18 septembre à 15 h, Laura Brandon, conservatrice, donnera une présentation sur l’exposition Témoin : Art canadien de la Première Guerre mondiale. Puis, en collaboration avec le Centre Gregg pour l’étude de la guerre et de la société de l’UNB, la Galerie accueillera en novembre deux conférences sur la contribution du Nouveau-Brunswick et du Canada à la Grande Guerre et organisera un forum avec les élèves et les enseignants de l’École intermédiaire George Street sur leur travail de recherche sur des biographies de soldats. Toutes ces activités sont gratuites et ouvertes à tous.

Témoin – Art canadien de la Première Guerre mondiale est une exposition itinérante réalisée par le Musée canadien de la guerre. Elle sera en montre à la Galerie d’art Beaverbrook du 17 septembre 2016 au 15 janvier 2017.

Allan Harding MacKay : artiste de guerre, portraitiste et paysagiste – Célébration des dons de l’artiste est organisée par Jeffrey Spalding et présentée par la Galerie d’art Beaverbrook et sera, elle aussi, en montre du 17 septembre 2016 au 15 janvier 2017.

###

Médias : Photos haute résolution disponible sur demande.

À propos de la Galerie d’art Beaverbrook

La Galerie d’art Beaverbrook a été fondée par lord Beaverbrook le 16 septembre 1959. La Galerie est reconnue à l’échelle internationale pour sa collection d’art de la région atlantique, du Canada, de la Grande-Bretagne et d’ailleurs. La Galerie d’art Beaverbrook « enrichit la vie par l’art ». En tant que galerie officielle du Nouveau-Brunswick, l’une des galeries canadiennes de premier rang et l’un des trésors culturels les plus importants au Canada, elle a pour mission de « réunir l’art et la communauté dans un environnement culturel dynamique attaché aux normes les plus élevées en matière d’expositions, de programmation, d’éducation et de bonne administration.

The Beaverbrook Art Gallery enriches life through art.
La Galerie d’art Beaverbrook enrichit la vie par l’art.

Contact avec les médias
Jeremy Elder-Jubelin
Directeur des communications et des services à l’accueil
Galerie d’art Beaverbrook
703, rue Queen, C. P. 605
Fredericton (Nouveau-Brunswick)  E3E 5A6
Téléphone : 506 458-2039
Courriel : visitorservices@beaverbrookartgallery.org   
Télécopieur : 506 458-2028
www.beaverbrookartgallery.org

Avra Gibbs Lamey
Agente principale des communications et relations médias
Musée canadien de la guerre
1, place Vimy Place, Ottawa ON  K1A 0M8
Téléphone : 819-776-8607
Courriel : Avra.Gibbs-Lamey@warmuseum.ca
Télécopieur : 819-776-8623
http://www.museedelaguerre.ca/

Commentaires
Laisser un commentaire