English

Nouvelles

Nouvelles de la campagne: juin 2014

1er juin 2014

Lord Beaverbrook a inauguré sa Galerie en 1959 et l’a dédiée comme présent à tous les Néo-Brunswickois. Cinquante-cinq ans plus tard, le conseil d’administration de la Galerie réaffirme l’égide et la fiducie de ce qui est, selon moi, le don le plus généreux qu’ait jamais offert un particulier à notre province.

Au cours des dernières années, nous nous sommes activés, sans fanfare, à organiser et à établir du soutien pour lancer la plus grande campagne de capital depuis les débuts de la Galerie.

Il est clair que notre collection est de calibre international de tous les points de vue. Je n’exagère pas lorsque j’affirme qu’elle fait l’envie de plusieurs musées importants d’Europe et des États-Unis. D’éminents acteurs du monde des arts m’ont dit, à maintes reprises, que « ces toiles ne devraient pas être au Nouveau-Brunswick. » Et j’ai toujours la chance de leur répondre, avec grand plaisir, qu’en fait, c’est bel et bien ici qu’elles doivent être.

Même avec les améliorations et les rénovations faites à ce jour, nos installations ne peuvent satisfaire aux besoins d’une collection et d’une programmation croissantes. Par exemple, la construction d’un espace fait sur mesure pour la toile emblématique de Salvador Dalí, Santiago El Grande, permettra à cette grande œuvre d’être exposée comme il se doit pour que les visiteurs puissent la voir dans toute sa splendeur.

Mais il n’y a pas que l’édifice qui a besoin d’être retouché. La fondation de la Galerie doit croître pour que les ressources soient suffisantes afin de financer une programmation qui donne réellement l’occasion aux gens du Nouveau-Brunswick de prendre connaissance de la collection. l’objectif de cette belle collection est perdu si nous ne pouvons la placer devant un public.

Jusqu’à maintenant, les engagements envers la campagne nous ont déjà permis d’augmenter l’éducation artistique et le rayonnement par des programmes tels ArtAction, Face-à-Face ainsi que des programmes d’art dans les écoles qui servent différentes communautés culturelles. Nous emmenons des centaines d’étudiants néo-brunswickois à la Galerie et nous améliorons la confiance d’enfants créatifs, inspirés par les arts. Pour bien des gens, ces programmes font office d’initiation au monde des arts. En effet, les gens de notre province qui n’ont pas nécessairement l’occasion de se rendre au Musée Tate de Londres ou au Musée Métropolitain de New York, ont l’occasion de voir en personne certains des plus beaux trésors culturels du monde ici, dans leur province, sur les berges de la rivière Saint-Jean, comme le voulait notre fondateur. Cette galerie remplit sa promesse d’enrichir la vie des gens de notre province, par l’art.

La planification du projet de l’édifice consiste en quatre phases. Je suis heureux de rapporter que, depuis le mois d’avril 2014, nous sommes à 64 pour cent de notre objectif de 25 millions de dollars pour les phases 1 et 2. La phase 1 : revitalisation, a été complétée en 2012, puis la phase 2 : expansion devrait commencer plus tard cette année.

Les campagnes prennent souvent une direction par elles-mêmes et la campagne Beaverbrook a certes connu des défis. En 2004, l’idée d’une campagne de capital pour rénover et agrandir la Galerie a dû attendre parce que la Galerie et la Fondation Beaverbrook (R. -U.) ainsi que la Fondation Canadienne Beaverbrook se sont trouvées aux prises avec une dispute sur la propriété d’un bon nombre d’œuvres d’art.

En 2008, l’économie a connu de grandes difficultés, la fiducie de la Galerie aussi. En dépit de tous ces défis, la Galerie a réussi à obtenir 3, 4 millions de dollars du gouvernement fédéral par l’entremise de l’apeca et de Patrimoine Canada, du gouvernement du Nouveau-Brunswick et de sources privées pour la phase 1 : revitalisation, qui est maintenant complétée.

Au cours de la même année, le gouvernement du Nouveau-Brunswick s’est engagé à contribuer 5 millions de dollars au projet d’un nouveau fonds en fiducie pour la Galerie d’art Beaverbrook, sujets à une contribution à parts égales du secteur privé. L’appui pour la phase 2 : expansion, de la campagne signifie une augmentation de la possibilité d’accueil de grandes expositions, de gestion et d’entreposage des œuvres de l’incroyable collection de la Galerie, d’éducation artistique et d’organisation d’éminentes expositions itinérantes.

Votre contribution donne vie aux rêves de la Galerie. Votre don appuie le développement des salles d’expositions et permettra à la Galerie de mettre au point des technologies qui permettront à des publics de tout âge de participer au monde des arts.
Il reste encore 36 pour cent de l’objectif à réaliser, or si vous ne vous êtes pas encore joint à cette occasion unique de léguer un héritage culturel extraordinaire, s’il vous plaît pensez-y maintenant. À ceux qui ont déjà offert leur soutien, nous vous remercions sincèrement de votre générosité.

James C. Irving

D’autres nouvelles de la campagne:

Le 4 juin, 2014, la Galerie d’art Beaverbrook a annoncé une contribution exceptionnelle de la famille McCain à la Campagne de capital. Vous pouvez en lire plus ici.

 

juin 2014