English

Nouvelles

Nouvelles de la campagne: janvier 2016

10 janvier 2016

La construction commence, l’ambiance est à la fête et la Campagne Beaverbrook établit de nouveaux objectifs.

NOUS SOMMES FIERS ET HEUREUX de voir s’entamer les travaux de construction de l’agrandissement de la Galerie d’art Beaverbrook. Ce projet a été conçu il y a dix ans et, grâce à la motivation, à l'appui financier, à l'engagement et aux efforts de nombreuses gens, une réalisation importante verra le jour; et elle touchera les jeunes, les artistes, les écoles, l'industrie du tourisme, les communautés culturelles diverses et tous les gens du Nouveau-Brunswick. Puisque l’enthousiasme qui accompagne la Campagne est palpable et que cette dernière est sur une si bonne lancée, nous avons décidé de miser un peu plus haut. Afin de réellement atteindre les objectifs de la Galerie, soit de développer et d’approfondir l’expérience culturelle des visiteurs, nous avons élevé le montant visé par la Campagne à 28 millions de $. Nous croyons que cet objectif est à notre portée puisque de plus en plus de Néo Brunswickois et d’amateurs d’art de l’extérieur de la province se joignent à cette occasion sans pareille.

L’impulsion obtenue au cours de la dernière année donnera l’élan pour qu’en 2016 nous puissions atteindre notre nouvel objectif et poursuivre le rêve de notre fondateur, lord Beaverbrook, qui désirait rendre les arts visuels plus accessibles aux citoyens de la province et aux visiteurs au quotidien. la Galerie réalise le rêve de son fondateur ainsi que sa propre vision qui vise à enrichir la vie par l’art.

Nous vous remercions de votre loyauté, de votre dévouement et de votre appui. Nous avons bien hâte de travailler avec vous pour poursuivre les réalisations accomplies jusqu’à maintenant. Nous vous savons gré de grande votre générosité.

Le Président de la Campagne Beaverbrook
James C. Irving

Le Directeur émérite
Bernard Riordon, OC, DBA hc

Nouvelles mesures de la campagne

Plusieurs nouvelles mesures pour la Campagne Beaverbrook ont été annoncées, dont le financement de salles d’exposition et de lieux d’interaction publics à la fine pointe, davantage d’appui pour la programmation et une augmentation du fonds de dotation pour l’exploitation de la Galerie.

LA SALLE D’EXPOSITION DE LA RIVIÈRE JEAN E. IRVING

Le don principal de 2 M$ de J. K. Irving et de sa famille nous permettra d’établir la Salle de la rivière Jean E. Irving, salle signature et lieu de rassemblement situé au bout du pavillon de la phase 2.

La nouvelle salle a été nommée en l’honneur de Jean E. Irving, une Néo-Brunswickoise qui, en plus d’avoir toujours été au cœur de sa famille, a touché la vie de bien des gens dans son rôle en tant qu’infirmière, artiste, auteure, naturaliste, conciliatrice et bénévole invétérée. C’est son respect de la beauté de la nature, issu de sa vie rurale, qui l’a appelée à mener la création de l’arboretum Irving de Bouctouche et de bien d’autres parcs et aires de jeu dans la province.

Le rythme de l’industrie sur la côte a façonné sa personnalité. la rivière est comme sa vie, elle est forte, dévouée et généreuse en ce qui a trait à sa famille, à sa collectivité et au monde en général. Les efforts qu’elle a déployés pour les enfants et les jeunes, et les personnes handicapées et désavantagées ont contribué pour beaucoup au tissu de la justice sociale au Nouveau-Brunswick. Elle a reçu de nombreux prix pour son dévouement envers la communauté, dont l’Ordre du service auxiliaire distingué de l’Armée du Salut, le Prix pour l’entraide, le Prix Paul Harris, deux doctorats honorifiques et l’Ordre du Nouveau-Brunswick. La Salle de la rivière Jean E. Irving sera l’un des lieux d’exposition principaux de la Galerie d’art Beaverbrook, couvrant une aire d’environ 1 615 pi2. La Galerie bien illuminée aura une vue panoramique sur la rivière Saint-Jean, souvent surnommée le Rhin de l’Amérique du Nord, et sur le pont piéton de la ville. Ce sera une destination idéale pour la contemplation et un espace événementiel prisé à Fredericton. La Salle de la rivière Jean E. Irving revient aux sources de la Galerie d’art Beaverbrook qui avait été conçue pour offrir l’une des meilleures vues à Fredericton.

Le directeur général et conservateur en chef de la Galerie d’art Beaverbrook, Terry Graff, a tenu à remercier J. k. Irving et sa famille de leur généreux don. Il a ajouté que lui et le conseil d’administration étaient très heureux de voir cette nouvelle salle, en hommage à Mme Irving, s’ajouter aux nouvelles installations.

J. K. Irving s’exprime sur le fait que la nouvelle salle portera le nom de son épouse :

La drave sur les rivières du Nouveau-Brunswick a joué un rôle important dans mon jeune âge, et mon épouse Jean était à mes côtés durant toute cette période. Son point de vue m’a toujours tenu à cœur quand venait le temps de prendre des décisions, et son raffinement et son esthétique ont grandement contribué au succès de notre famille. Je suis donc très heureux de pouvoir lui rendre hommage ainsi. 

L’ESPACE D’ART POPULAIRE CANADIEN ANN ET BARRY BIRKS, UN DON D’ANN BIRKS

Ann Birks de Montréal, collectrice d’art populaire bien connue, a contribué pour 100 000 $ à la Campagne Beaverbrook afin de financer l’Espace d’art populaire canadien, une galerie consacrée à la présentation d’art populaire canadien, portant son nom et celui de son mari, le regretté Barry Birks. Situé à l’étage inférieur du nouveau pavillon, l’espace permettra à la Galerie de présenter des expositions tournantes d’œuvres d’art populaire de sa collection.

SURVEILLANCE STUDIO : ARTISTES DE LA RELÈVE – UN HOMMAGE À NORMA BREWER

L’un des mandats de la Galerie d’art Beaverbrook est d’appuyer les artistes néo-brunswickois de tous les niveaux, y compris les artistes en émergence. Depuis 11 ans, Earl et Sandy Brewer appuient la série Surveillance studio : artistes de la relève, et ils ont récemment annoncé qu’ils continueraient de le faire cinq ans de plus. Ils ont aussi contribué pour 225 000 $ à un lieu d’exposition qui sera situé à l’étage supérieur du nouveau pavillon et qui mettra en vedette les lauréats du prix Surveillance studio : artistes de la relève. En créant un espace permanent à la Galerie, consacré aux œuvres des artistes de la relève, nous reconnaissons l’importance du développement de l'art et des artistes au Nouveau-Brunswick. Ce lieu d’exposition est un hommage à la regrettée Norma Brewer, une femme au caractère résilient, courageux, intègre et confiant.

Selon Earl Brewer, l’importance de ce prix découle de l’appui que reçoit l’artiste de la Galerie d’art Beaverbrook :

Le Nouveau-Brunswick compte tellement de personnes talentueuses, nous devons tenter de les soutenir et d’encourager leurs efforts, leurs forces et leur potentiel. Notre mère faisait preuve de courage dans ses entreprises; elle travaillait fort, elle était intelligente et forte, et elle était bonne. Elle était aussi philanthrope et croyait qu’il importait d’appuyer sa communauté et de s’y investir. Elle était un modèle formidable.

PROGRAMMATION D’ART POPULAIRE CANADIEN APPUYÉE PAR SUSAN MURRAY

Susan Murray de Toronto a fait don du généreux montant de 100 000 $ afin d’appuyer la programmation du nouvel Espace d’art populaire canadien Ann et Barry Birks. Des présentations thématiques tournantes d’art populaire permettront aux visiteurs de mieux apprécier cet art pour ses qualités esthétiques inhérentes, pour sa contribution à l’histoire de l’art et au patrimoine canadiens et pour la valeur qu’il revêt dans l’étude des arts visuels. Grâce à cette mesure, la présence continue d’œuvres d’art populaire dans la Galerie contribuera à l’élimination des frontières en célébrant l’activité humaine et en montrant que l’art peut surgir n’importe où, dans toute culture et en tout.