English

Nouvelles

Nouvelles de la campagne: Automne 2017

11 octobre 2017

Cet automne, nous célébrerons une entreprise dont la réalisation s’est faite sur plusieurs années. Les 14 et 15 octobre 2017, nous inaugurerons le nouveau pavillon en grande pompe, avec une série d’activités pour accueillir et célébrer nos donateurs, supporters, membres, amateurs et visiteurs. Les 26,4 millions de dollars recueillis à ce jour montrent à quel point la communauté tient à appuyer les arts visuels ainsi que cet établissement.

La réussite d’un projet de cette ampleur serait impossible sans la générosité et le talent de maintes gens. Merci aux gouvernements fédéral, provincial et municipal et aux mécènes privés qui nous ont accordé leur appui. Nous savons gré à tous les donateurs de la Campagne Beaverbrook de nous avoir aidés à concrétiser cette vision.

En plus de l’appui financier, une entreprise comme celle-ci requière du temps, des efforts et de l’engagement de la part de bien des gens qui œuvrent à la réalisation de ce rêve. James C. Irving, tant en sa qualité de président de la Galerie d’art Beaverbrook qu’à titre de membre du Comité des installations de la Galerie, a rendu de fiers services au projet, tout comme Nancy Coy, la gestionnaire de la campagne. Le cabinet, le personnel et les bénévoles de la campagne ont fait preuve de dévouement et de passion envers notre cause. Merci à vous tous de vos nombreuses heures de travail.

Les architectes MacKay-Lyons Sweetapple ont conçu un édifice d’une beauté intemporelle. Nous leur sommes reconnaissants. Nous tenons aussi à remercier le gestionnaire de projet, Greg Cook, et tous les entrepreneurs et les fournisseurs d’avoir réalisé cette vision architecturale. Je m’en voudrais bien sûr de ne pas remercier le conseil d’administration, le personnel et les bénévoles de la Galerie pour leur appui continu, leur dévouement et leur dur labeur. Ils ont consacré bien des heures à planifier ces nouveaux espaces et à concevoir les programmes pour que ces derniers bourdonnent d’activité.

Nous célébrons bien entendu une réalisation, mais nous continuons aussi à chercher de nouvelles façons d’évoluer. Il reste du chemin à faire pour recueillir les 4,1 millions de dollars dont nous avons besoin pour faire en sorte de pouvoir offrir autant d’expositions et de programmes de qualité que possible et maintenir l’espace selon les standards les plus rigoureux au fil du temps.

Nous rêvons de plus en plus grand : pour ce projet, le plan s’élargit pour inclure la « phase 3 » de l’expansion, soit une longue rallonge qui étendrait le bras sud du pavillon, et qui s’étirerait vers l’avant jusqu’à l’extrême ouest de l’édifice. L’aile ainsi créée donnerait un aspect plus moderne à la Galerie et fournirait encore davantage d’occasions pour mobiliser et inspirer les Néo-Brunswickois et les visiteurs de la province et enrichir davantage la vie par l’art.

Au moment où nous nous unissons pour célébrer la réalisation de ce nouveau pavillon et les nouvelles occasions qu’il fournira à la Galerie et à la province, nous espérons que vous serez des nôtres pour franchir les prochaines étapes de ce projet et le voir se concrétiser.

Meilleurs vœux,
Bernard Riordon, OC
Directeur général par intérim

 

L’Initiative héritage du conseil

La Galerie d’art Beaverbrook est fière d’annoncer une mesure ayant pour but de rendre hommage à l’héritage de certains des membres du conseil d’administration qui ont fait avancer le bien public par leur direction exceptionnelle. leur engagement personnel envers la mission de notre organisme a fait d’eux des défenseurs importants de la cause, et a aidé à répandre le message de l’établissement et à renforcer ses liens avec la communauté en général.

Au fil des ans, les membres du conseil d’administration de la Galerie d’art Beaverbrook ont fourni leur temps, leur passion, leur expertise, leurs relations et leur soutien financier à la cause de la Galerie. ils ont supervisé les politiques et les activités de la Galerie et ont été responsables de faire en sorte que le travail de la Galerie cadre avec sa mission et satisfasse ses obligations. En s’acquittant diligemment de leurs devoirs et par leur engagement envers l’établissement, les membres du conseil ont aidé à s’assurer que la Galerie se serve des pratiques transparentes, élabore des stratégies pour la réussite et la durabilité et nourrisse une culture axée sur l’intégrité en s’engageant à des valeurs et à des pratiques éthiques. Depuis la fondation de la Galerie par lord Beaverbrook, qui l’a dédiée aux gens du Nouveau-Brunswick, et la formation du premier conseil d’administration en 1958, les membres du conseil ont établi une identité organisationnelle, ont fait en sorte qu’il y avait des ressources suffisantes pour exploiter l’établissement avec compétence, ont supervisé le directeur général et le personnel et ont protégé les avoirs de la Galerie.

Les membres du conseil ont persévéré et continué de s’investir dans la Galerie beau temps, mauvais temps. Devant les défis d’une Galerie en pleine croissance, ils ont appuyé et supervisé l’ajout des ailes est et ouest en 1983, et la construction de la Salle d’exposition atlantique Marion McCain, en 1995. Pendant plus de dix ans, les différends avec la Fondation Beaverbrook du Royaume-Uni et la Fondation Beaverbrook canadienne ont accaparé le temps et l’énergie des membres du conseil jusqu’à leur règlement en 2014.

En 2009, 150 œuvres d’art contemporaines canadiennes ont été acquises par don pour devenir le point focal des célébrations du 50e anniversaire de la Galerie. La même année, l’étage inférieur de la Galerie était rénové dans la première phase de la mise en œuvre de la Campagne Beaverbrook. En 2016, on terminait les rénovations de la Salle Harriet Irving, de son nouveau nom, du foyer et de la Salle d’orientation. Aujourd’hui, en 2017, l’aile est de la Galerie est en voie d’être transformée en aile internationale, et le pavillon, le tout dernier ajout à la Galerie, ouvrira ses portes en octobre. La Galerie deviendra ainsi la galerie d’art la plus grande de la région atlantique du Canada.

Les membres du conseil d’administration ont appuyé la Galerie d’art Beaverbrook sur toute la ligne dans cette aventure incroyable de croissance et de progrès. Leur excellence en matière de leadership d’un conseil, leur engagement solide envers l’organisme et les incidences positives de leurs actions ont favorisé une excellence opérationnelle digne de la galerie d’art provinciale du Nouveau-Brunswick. Par leur prospective et leur générosité d’esprit, ceux qui appuient l’initiative héritage du conseil font changer les choses pour le mieux en posant une fondation solide pour la croissance future et la
vitalité de l’art à la Galerie d’art Beaverbrook.

L’héritage est une façon de reconnaître le plaisir que la Galerie d’art Beaverbrook vous a apporté, à vous et à bien d’autres visiteurs. Votre don fait en sorte que la Galerie continue de lier l’héritage du passé, les gens du présent et les générations futures.

Les dons envers l’initiative héritage du conseil peuvent servir à appuyer trois programmes :

Le Programme d’éducation artistique pour enfants Molly Lamb Bobak
L’appui à ce programme permet à davantage d’enfants de participer à des activités conçues pour apprendre par l’art. Le programme fournit aussi des matériaux et des éducateurs artistiques qualifiés pour offrir des programmes d’éducation artistique à la Galerie et dans des collectivités rurales ou éloignées de la province. Grâce à ces fonds, on peut fournir des ressources et des occasions à des enfants afin qu’ils puissent participer à un programme d’enrichissement artistique auquel ils n’auraient pas accès autrement.  L’objectif de cette mesure est de 500 000 $.

Le Programme d’acquisition
L’appui à ce programme aide à renforcer et à étendre l’envergure de notre collection permanente. Les champs d’intérêts principaux de la Galerie en matière d’acquisitions sont les suivants : l’art régional, national et international, historique, moderne et contemporain; l’art inuit et l’art des Premières Nations; et l’art populaire.

En 2016, la Galerie a reçu en dons environ 1 450 œuvres d’art, mais les occasions et les besoins à l’égard de la croissance de la collection ne manquent pas. la Galerie a toujours besoin de fonds pour acheter des œuvres, ainsi que pour financer les coûts de l’acquisition de ces œuvres, pour renforcer les axes centraux de sa collection et pour y ajouter de la diversité culturelle.

Le Programme de l’infrastructure
Avec l’ajout du nouveau pavillon, la Galerie gagnera 14 000 pieds carrés d’espace supplémentaire.
Des fonds pour la maintenance à long terme de la Galerie et pour ses besoins en capital sont essentiels pour assurer la stabilité de l’infrastructure.